Les Peranakans a Singapour

Publié le par Karyne

Les Peranakans font partie integrante de l'histoire de Singapour : maisons, culture, cuisine, habillement. Qui sont les Peranakans?

Les commercants chinois qui voyageaient avec les moussons se sont deplaces a Malacca, Penang, et a Singapour. Comme ils etaient dependant de ces moussons, ils ont constitue sur place des familles. Les Peranakans, ce qui en malais signifie enfants nes localement. On a donc une nouvelle communaute, les gens se marient entre eux, melange de culture malaise et chinoise.

Les hommes sont les babas, les femmes les bibik et les jeunes femmes les nonyas.

Les jeunes femmes restent cloitrees, apprennent la broderie, la cuisine. D'ailleurs de nombreux plats, desserts notamment comporte le mot nonya.

Ce furent generalement des familles riches au luxe ostentatoire dans les maisons, bijoux, vetements, vaisselle.

 

Facades pastels du cote de East Coast

J'ai assez peu de photos a vous montrer en fait. De plus le musee consacre aux Peranakans situe Armenian street a ferme ses portes en decembre 2005. Il presentait des photographies, des meubles, de la vaisselle, des bijoux, des vetements.

Je vais toutefois vous montrer les photos prises dans une boutique a l'est de singapour lors d'une visite effectuee avec l'association.Cette boutique propose de la vaisselle peranakane, des kebayas (chemisiers) et des sarongs, des mules brodees.

Vaisselle aux couleurs pastels, pas facile a voir sur cette photo

La il ne brode pas directement sur les chaussures bien sur. Il nous a dit avoir mis jusqu'a 27000 perles.

Dans cette boutique nous avons egalement deguste des dumplings car c'est le dumpling festival. Ceux ci sont fait de riz gluant (sticky rice) farcis a la viande parfumee avec 12 epices et enveloppes dans des feuilles de pandan.

Il sont ficeles par un lien de couleur. Chaque couleur identifie une variete differente (riz vapeur, riz  frit,...vegetarien). Dans cette bouutique il n'y avait que les 2 premieres varietes.

Pour ceux qui sont dans le coin : Kim Choo Kueh Chang 109 / 111 East coast road. Les dumplings sont vendus en bas, mais il faut aller a l'etage. Nous avons deguste en groupe sur place avec un verre de the, ca doit etre posible en individuel.

Nous avons change de boutique et nous sommes alles chez Bebe, une maison peranakane transformee en boutique. Je n'ai guere de photos car avec 15 personnes dans une si petite boutique, on ne peut prendre facilement. ils vendent des chaussures et sacs brodes ainsi que kebayas et sarong.

L'adresse : Rumah Bebe, 113 East Coast Road. Ils ont meme  un site internet. http://www.rumahbebe.com

Comme c'est a deux pas des dumplings, vous pouvez tout faire le meme jour. De plus cette boutique vous permettra de penetrer dans une maison d'epoque.

 

La c'est la kebaya (le chemisier) et le sarong (rectangle de tissu drape autour de la taille). Elle a aux pieds des mules brodees. J'ai voulu conserver l'anonymat de notre modele dans le magasin. J'ai donc un peu "rabote" la photo a ma maniere.....

 

Publié dans Chroniques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mael 13/08/2006 17:18

"La c'est une jolie maison transformee en hotel. Je n'ai pas pris la photo des tarifs affiches a l'exterieur mais ils sont indiques a l'heure....D'apres notre guide ils sont aussi utilises par de jeunes amoureux qui vivent sous le meme toit que leurs parents et grands parents et qui veulent etre un peu seuls."
Mais bien sûr... Tu devrais peut être lire cette note.
http://mael333.hautetfort.com/archive/2006/07/31/un-grand-bordel.html