L'Expatriation

Publié le par Karyne

Je n'ai pas encore aborde le sujet a proprement parle.
Pour faire une breve presentation je dirai que j'ai quitte mon job pour suivre mon compagnon et que nous sommes a Singapour depuis 1 an a present. Je ne travaille pas mais j'ai de nombreuses activites.
Quand je parle d'expatrie, c'est au sens general de personne vivant et travaillant a l'etranger pour une duree determinee ou non mais non resident permanent. Je ne fais pas les distinctions des contrats d'expatrie, detache, locaux,etc....

L'expatriation c'est une experience formidable mais il faut qu'elle soit voulue et preparee, c'est bien mieux.
Voulue car c'est parfois difficile d'etre a 12000 kms de sa famille, de ses amis, en terra incognita. Et si l'on n'a pas souhaite partir ca ne facilite pas l'adaptation.
Preparee car il y a quand meme pas mal de choses a organiser pour son depart (formalites diverses et variees, banque, appartement ou maison que l'on quitte ou que l'on loue, resiliations EDF, telephone, impots, demenagement........) plus la meme chose a organiser dans le pays d'accueil mais la on s'y connait moins en general.
Il faut se renseigner au maximum sur son pays et ville d'accueil. Grace a internet on apprend tout de meme beaucoup de choses. Demandez a nos expats il y a ne serait ce que 10 ans qu'elles vous racontent comment elles communiquaient avec leur famille, nous sommes quand meme privilegies.
Je vous conseillerai entre autres le site d'expatclic :
http://www.expatclic.com tres bien fait il donne de nombreuses infos, de nombreux liens et un forum ou l'on peut echanger et ce pour de nombreux pays. Certes il est essentiellement feminin mais a priori il y a encore plus de femmes qui suivent leur conjoint, quittent un job que l'inverse.
Je ne suis pas psychologue et ne vous tiendrais pas une theorie sur ce sujet. Je vous fait juste part de mon avis et de mes ressentis
C'est une ouverture formidable sur le monde, des possibilites de rencontres, l'apprentissage d'une nouvelle culture. C'est tres positif tout ca et c'est vrai a mes yeux, je rencontre des gens tres interessants et nous pouvons profiter de voyager dans la region. Paradoxalement je frequente peu de singapourien(ne) mais c'est circonstanciel. Ne travaillant pas je suis en fait assez peu en contact pour etablir des liens. Mes connaissances sont plutot de nationalites tres variees, rencontrees principalement lors de cours d'anglais.
Il ne faut pas occulter les difficultes que l'on peut rencontrer lors d'une expatriation en  general : eloignement familial et des amis, abandon d'un emploi, impossibilite de travailler dans le pays d'accueil, barriere de la langue, isolement,.......
Dans mon cas Singapour est une destination facile et de nombreuses difficultes eliminees. Singapour est parfois appellee la Suisse de l'Asie. Sa taille, sa proprete, son niveau d'equipement, son infrastructure medicale,.....en font une destination tres facile. On y parle anglais ce qui facilite grandement les choses, on peut y circuler en toute securite de jour comme de nuit. Meme si on aime manger local, on y trouve de nombreux produits francais. Toutes ces facilites aideront dans l'adaptation a cette nouvelle vie car c'est une nouvelle vie qu'il faut se creer, de nouveaux reperes, de nouvelles connaissances, un nouveau boulot ou de nouvelles activites si on ne travaille pas.
On passe par des hauts et des bas, hauts : au debut car excitation, mise en place de tout, bas : quand tout est en place mais que vais je faire a present, haut : je decouvre mon environnement, me fais de nouveaux amis facilement car ici ca va plus vite, bas : j'ai un degout de tout apres plusieurs mois et je suis rentree en vacances pour 3 semaines et je ne veux plus en repartir,..........
Et puis ca fait une formidable occasion de voyage pour la famille et les amis, venir quelques jours ou plus a singapour et voyager autour.
Dans notre cas le solde est tres positif, on ne sait pas combien de temps on restera finalement alors profitons de ces moments et de cette vie privilegiee.

Publié dans Chroniques

Commenter cet article